Le tarif social

Pérennisation de la mesure temporaire de l’extension du tarif social ?

Entré en vigueur en 2005 pour l’électricité et en 2008 pour le gaz, le tarif social est un tarif préférentiel qui vise à protéger les consommateurs vulnérables. Jusqu’à l’extension temporaire de ce droit, ce tarif social n’était destiné qu’à un groupe restreint de ménages selon leur statut.

Un nombre considérable de personnes en situation de précarité énergétique (familles monoparentales, retraités, célibataires, personnes à faibles revenus, etc.) n’avait pas accès à ce tarif social. Face à leurs difficultés de plus en plus prononcées à faire face aux dépenses énergétiques durant la crise sanitaire, le gouvernement a élargi le tarif social aux ménages bénéficiant de l’intervention majorée (BIM).
Cette mesure permet donc, et ce jusqu’au 31 décembre 2021, un accès à l’énergie beaucoup plus équitable et plus large et une protection plus étendu des consommateurs vulnérables.

Si nous prenons en compte les hausses fulgurantes du prix de l’énergie à Bruxelles, en Belgique, en Europe en générale, si nous tournons notre regard de l’autre côté de la manche avec des premières faillites de fournisseurs mettant 850.000 clients dans l’incertitude du lendemain, une pérennisation définitive de l’extension du droit au tarif social permettrait de tendre un filet de sécurité protégeant un minimum une partie des ménages les plus vulnérables et leur garantissant en partie un accès à l’énergie.

En tant que votre centre bruxellois d’information aux consommateurs de gaz et d’électricité, nous soutenons chez Infor GazElec le maintien de l’extension du droit au tarif social.